Trip 4x4 en Afrique australe

Je rattrape mon retard en vous relatant mon voyage de Mars-Avril 2010 au Botswana avec un passage en Afrique du Sud, en Namibie, au Zimbabwe, en Zambie??. et en ègypte !

L'Afrique et plus particulièrement le Botswana ont toujours été un rêve de gamin. Mon père ayant fait au moins 6 grandes tournées de concerts en Afrique (et en entamant une énième juste aujourd'hui) j'ai souvent été baigné par des photos, des histoires et des posters de ces différents pays. Mais le Botswana restait toujours le pays le plus énigmatique car très peu connu du commun des mortels et assez peu fréquenté??

C'est alors que Mulder, pote de Planète Science et retrouvé pendant le Tour Du Monde en Malaisie, me propose d'être animateur robotique sur l'atelier de l'Ambassade de France pendant le SciFest Africa, un gros festival scientifique pour les jeunes sud-africains. Je connaissais déjà le festival de réputation et c'est avec un grand plaisir que j'acceptai l'invitation ! Surtout que je partageais cette expérience avec un autre vieux compère de Planète Science : Olivier et sa copine Vanessa. Nous voilà donc tous trois partis en A380 pour Grahamstown après un départ difficile en raison de problèmes techniques dûs au nouveau gros avion?? Dix jours de festival super, près de 70 micro-fusées lancées par une centaine de jeunes et, coupe du monde oblige, 4 robots construits pour un concours de robots footballeurs dont nous avions défini les règles quelques mois plus tèt afin que les équipes aient le temps de faire une base roulante?? Le tout récompensé par le prix du meilleur atelier international !


ètant sur place, je n'allais pas rater cette formidable occasion pour aller passer une vingtaine de jours au Botswana et ses environs. Et puisque plus on est de fous, plus on rit, j'ai proposé à mes compères de tous les voyages de m'accompagner ! Kaled, Gaëtan et Mulder se sont donc joints à moi, tous venus d'endroits différents du globe?? Kaled de France, Gaëtan déjà en Afrique du Sud depuis une bonne semaine et Mulder de Malaisie.

Le Botswana, grand comme la France mais 30 fois moins peuplé, est un pays assez particulier au niveau touristique car ils ont tout misé sur le tourisme de luxe?? à plus de 400 $ la moindre nuit d'hètel dans un lodge. Le seul moyen pour nous, à part attendre de gagner le jackpot au loto, était de passer par la Namibie. De là, louer un 4x4 tout équipé pour camper, faire un plein de courses pour une dizaine de jours et gagner le Botswana par la route??


Nous avons donc passé 5 jours et demi dans la partie nord de la Namibie pour s'entraîner un peu au maniement du bestiaux Nissan, voir quelques spots que j'avais manqués lors de mon premier passage en 2008 et aussi attendre Mulder qui ne pouvait arriver qu'une semaine plus tard. On démarre notre trip de Windhoek, la capitale, puis passage par l'une des plus haute dune de sable à Walvis Bay, une colonie d'Otarie gigantesque à Cape Cross, les gravures rupestres de Twyfelfontein, l'équivalent de Monument Valley US version Namibien : Vingerklip et le plateau de Waterberg, avant de repasser une nuit au Backpackers Cardboard Box à Windhoek.

Et notre trip au Botswana commence enfin ! On chope Mulder juste à la descente de son avion pour foncer en direction de la frontière. Le lendemain, après un petit dej en compagnie d'une autruche bien peu sauvage, on attaque une partie beaucoup plus technique avec notre gros 4x4 : une piste très sablonneuse qui nous emmène tout droit au c?ur du Central Kalahari Game Reserve (CKGR), un parc national à peu près grand comme la Belgique et qui, comme tous les parcs nationaux du Botsawana, est très protégé. Il faut montrer patte blanche pour y entrer et avoir réservé ses hébergements ou ses nuits de camping bien, BIEN longtemps à l'avance. En effet, un tel voyage ne s'improvise pas au dernier moment et j'ai dû passer une bonne semaine à temps plein pour organiser tout ce trip avec l'aide de Mulder.


Mais ces longues heures de préparation seront largement récompensées dès le premier soir. Nous sommes à peine arrivés près de l'endroit où nous comptions passer la nuit que l'on aperçoit un autre 4x4 arrêté sur une piste. Soit il est en panne, soit il y a des animaux. Et c'est le gros lot ! : 3 lions et presque une dizaine de lionnes sont là, à se pavaner sur fond de coucher de soleil?? un superbe spectacle ! Les reflex raffalent dans tous les sens. Les gars de l'autre voiture sont diablement équipés ! Nous resterons là jusqu'à qu'il ne soit plus possible de distinguer les fauves?? et on se décide donc à bouger vers un campsite près de là. Nous suivons l'autre voiture qui à priori connait bien le coin. è? peine plus de 1km après, nous faisons halte dans ce qui est appelé un campsite : un petit panneau indiquant le nom du camp, une dalle de béton de 1m de diamètre pour y faire un feu et une palissade en spirale qui sert d'abri pour un WC ainsi qu'un sceau au-dessus de la tête pour faire une douche ! Mais il n'y a strictement aucune protection contre les animaux?? Nous voilà donc à dîner en compagnie des Irlandais de l'autre voiture. On entend bien les lions au loin mais l'Irlandais nous rassure en disant qu'ils ont bien plus peur de nous que nous d'eux. On en est donc à la fin du dîner et on s'apprête à tout ranger quand tout à coup, un rugissement nous glace le sang. Les lions sont juste à cèté de nous et prêts à encercler les voitures. On ne réfléchit pas une seule seconde : Kaled et moi fonçons dans une des tentes de toit que nous avions pris soin de déplier auparavant. Gaëtan se réfugie dans le coffre de la voiture?? où toute la bouffe est rangée : mauvaise idée Gaëtan ! Et Mulder qui termine de ranger 2-3 trucs avant de lui aussi monter dans l'autre tente?? On observe donc les lions depuis notre tente avec les lampes de poche. Ils resteront là un bon bout de temps jusqu'à même nous réveiller en pleine nuit à rugir entre eux comme s'il se répondaient?? TRèS impressionnant pour notre première nuit dans un parc national?? ça promet !


Mais la suite aura été plus relax et les photos en diront plus et vous laisseront rêver : du Kalahari aux chutes Victoria en passant par le Delta de l'Okavango, le Moremi NP et le Chobe NP, nous verrons nombre d'oryx, impalas, gnous, autruches, éléphants, girafes, aigles, buffles, hippopotames, zèbres, chacals, springboks, lions, oiseaux en tout genre, baobabs, singes, koudous, phacochères ou encore marabouts?? mais point de léopards malheureusement?? et surtout, pas de rhinocéros?? et comme tout le monde sait que je vais en Afrique uniquement pour voir des rhinos?? et bien il faudra que j'y retourne ! ;)

PS : le détour par l'ègypte n'était pas vraiment prévu au programme?? mais l'Islande et son volcan Eyjafjallajè?kull en auront décidé autrement !


(les fameux chiottes dans les campings... spartiates !)

Commentaires

1. Le vendredi 25 février 2011, 19:37 par dissertation writing services

Ces lions! vous êtes si heureux que vous les avez vus de si près et encore en vie!

Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

La discussion continue ailleurs

URL de rétrolien : http://www.rolphi.com/blog/index.php?trackback/77

Fil des commentaires de ce billet